Agenda culturel, tourisme et loisir en Haute-Loire

Énorme succès pour la Course de Filles 2017 à Brives-Charensac

0

Elles étaient 4450 participantes à s’être donné rendez-vous ce dimanche 10 septembre 2017 sur les rives de Loire, pour la 10ème édition de  la Course de Filles 2017 de Brives-Charensac. Un succès qui ne se dément pas d’année en année…

Une course solidaire pour la vie…

Créée en 2008 à l’initiative de Patricia Bermudez et ses complices de l’association « José Athlétic Club« , la Course des Filles de Brives-Charensac est avant tout une manifestation sportive conviviale, qui a pour but de sensibiliser et informer le public féminin, au sujet du cancer du sein, et de l’importance de son dépistage le plus tôt possible. L’ensemble des bénéfices des inscriptions est par ailleurs intégralement reversés à la Ligue contre le cancer.

Face au succès grandissant de la manifestation qui a vu le nombre de ses participantes décuplé en tout juste dix ans (la première édition avait réunie 437 participantes), l’association « José Athlétic Club« , avait cette année transmis le relais de l’organisation à l’office communautaire des sports, afin de pérenniser l’événement, la majorité des bénévoles restant les mêmes…

4450 participantes pour la course des Filles 2017

Une course de 5km ouverte à toutes sur les rives de Loire

Carole Montillet marraine de la Course des filles

La championne olympique de descente en 2002 et vainqueur de la Coupe du monde de super-G en 2003, qui n’a pu prendre part à la course, la faute à un genoux douloureux ; avait tenu à apporter son soutien aux participantes par sa présence et ses encouragements.

« Le cancer du sein nous touche toutes de près ou de loin, on connait toutes une personne dans notre entourage qui à été confronté à cette maladie… C’est quand même une grande cause. » Carole Montillet

Carole montillet - Marrine de la course des filles de Brives-Charensac

Patricia Bermudez remercie les participantes sous le regard de Carole Montillet (à droite)

Le sport pour lutter contre ce fléau qui ne cesse de progresser

À ce jour une femme sur 8 est concernée le cancer du sein au cours de sa vie, et ce chiffre pourrait encore évoluer jusqu’à une sur 7 d’ici une vingtaine d’années. Cette maladie sournoise est la principale cause de mortalité chez les femmes âgées de 35 à 65 ans. Toutefois la recherche progresse ainsi que  la prise de conscience générale de l’importance du dépistage , on note ainsi que mortalité décroit de 1,3% en moyenne par an en France.

Prévention

Afin de prévenir la maladie il est possible d’agir sur certains facteurs à risques : une alimentation saine, l’exercice physique et la lutte contre la consommation d’alcool, le surpoids et l’obésité permettent de réduire l’incidence du cancer du sein à long terme.

Selon le dernier rapport de l’OMS, 150 minutes d’activité physique hebdomadaire permettraient de réduire de manière significative les risques de contracter le cancer du sein.

arrivée de cla course des filles 2017

Distribution de roses sur la ligne d’arrivée

Diagnostiquer le cancer du sein

Auto-examen des seins (AES)

Il n’existe pas de preuve de l’effet du dépistage moyennant l’auto examen des seins (AES). Par conséquent, l’auto-examen est plus généralement recommandé pour sensibiliser les femmes à risque plutôt que comme une méthode de dépistage.

Mammographie

La mammographie est la seule méthode de dépistage aux résultats tangibles. Elle permet de réduire la mortalité par cancer du sein de 20 à 30% chez les femmes de plus de 50 ans des pays à revenus élevés tels que la France, lorsque le taux de dépistage est supérieur à 70% (IARC, 2008).

Pour plus d’infos sur le cancer du sein : Ligue contre le cancer

Publié le : 10/09/2017


Galerie photos : Course de Filles 2017